Cadre de Planification en faveur des Peuples Autochtones

Les diagnostics menés dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Développement du Secteur de l’électricité à l’horizon 2035 (PDSE 2035) élaboré en 2014, ont mis en évidence que le réseau de transport de l’électricité camerounais comporte d’importants goulots d’étranglement. Plusieurs ouvrages sont en situation de surcharge et d’autres comportent des chutes importantes de tension. En cas de perte d’un ouvrage, plusieurs situations critiques peuvent se produire, les plus fréquentes consistant en des écroulements de tension se traduisant par des délestages de charge dans les villes et les villages du fait du manque de production.

Pour remettre à niveau le système électrique camerounais, le PDSE 2035 a dégagé les grandes options possibles d’investissements à réaliser en matière de renforcement et de mise à niveau du réseau de transport de l’électricité. Sur la base de ces options, le Gouvernement a initié un Projet de remise à niveau des réseaux de transport d’électricité et réforme du secteur, pour soutenir la demande d’électricité et la production provenant des ouvrages de production de l’électricité prévus à l’horizon 2016-2022.

Le Projet d’investissement 2016-2022 proposé vise à rattraper le retard d’investissement dans le réseau de transport ces dernières années, à améliorer la qualité de service en termes de capacité, d’efficacité et de stabilité du réseau public de transport d’électricité du Cameroun et à assurer l’intégration des nouvelles sources de production.